in

Dans l'antichambre des Beatles, Arte : Michelle a-t-elle vraiment existé ? [Photos]

Dans l'antichambre des Beatles, Arte : Michelle a-t-elle vraiment existé ? [Photos]


3 décembre 1965, les Beatles sortent leur sixième album, Rubber Soul. Sur cet opus se trouve Michelle , un des titres les plus connus en France, et pour cause, une bonne partie des paroles est en français. « Michelle, ma belle, sont les mots qui vont très bien ensemble, très bien ensemble », entonnait ainsi Paul McCartney avec son joli accent anglais. Cette Michelle dont ils parlent dans la chanson était-elle une de leurs connaissances ? Était-ce un hommage à une femme en particulier ? 

Eh bien non. Dans l’ouvrage Beatles, l’intégrale de toutes leurs chansons , signé Steven Turner (Hors Collection), on apprend notamment que leur envie de chanter en français est née lors d’une soirée organisée par des étudiants des beaux-arts à Liverpool à laquelle Paul McCartney et John Lennon ont participé. Lors de cette soirée, Paul s’est amusé à imiter un des étudiants qui grattouillait une chanson française à la guitare. Une petite parodie qu’il s’est amusé à rejouer régulièrement jusqu’au jour où John lui suggéra plus sérieusement d’écrire une chanson en français pour leur album.

Mais alors pourquoi Michelle ? En quête d’inspiration, Paul a rendu visite à Jan Vaughan, l’épouse d’un de ses vieux copains d’école car elle était prof de français. « Je lui ai demandé ce que je pouvais dire comme mot français qui allaient bien ensemble », raconte Paul. Jan, elle, se souvient : « Il m’a d’abord demandé un prénom français de deux syllabes, puis une courte description en vers de la fille portant ce prénom. Quand il m’a joué la mélodie à la guitare, j’ai trouvé ‘Michelle, ma belle’, ce qui n’était d’ailleurs pas bien difficile ! Je crois que c’est quelques jours plus tard qu’il m’a téléphoné pour me demander de lui traduire ‘The are words that go together well’, et lui ai répondu : ‘Sont des mots qui vont très bien ensemble’. » Le choix de Michelle est donc un pur hasard, mais un hasard qui a plutôt bien réussi aux Beatles, puisque en 1967, Michelle a reçu le Grammy Award de la chanson de l’année.



Source: TeleStar | NonStopZapping

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avatar

Written by FLASHMAG

Flashmag is a collaborative fashion & Lifestyle Magazine that focuses on fashion weeks, editorials, celebrities and brand campaigns with respect to high fashion. We are a group of over 30 Fashion Editors all over the world, giving diverse perspectives on fashion.