Montagnes de choux ultra colorés, pyramides de macarons, wedding cakes à l’américaine, angel cake à la japonaise… Dernier invité à la fête, le néo Gâteaux de fête bouscule le genre à coups de modernité. Petit tour des maisons de pâtisserie parisiennes qui jouent le jeu de l’anticlassicisme.

Ladurée

Pièces montées recouvertes de feuilles d’or, entremets rose bonbon, croquembouches au caramel craquant… Quand le roi du macaron met son savoir-faire au service des mariés, cela donne des recettes aussi gourmandes qu’élégantes. Des gâteaux précieux et féminins, dignes des festins sucrés dans le boudoir de Marie-Antoinette…

Vogue Paris: Qu’est-ce qu’un gâteau de mariage réussi?

La Maison Ladurée: C’est avant tout lorsque nous voyons les larges sourires des mariés… Nous savons à cet instant que le gâteau est réussi. C’est un travail de précision et de minutie qui demande beaucoup de rigueur. Chez Ladurée, les gâteaux de mariage sont aériens, légers, de couleurs pastel (rose, ivoire..) ornés de dentelles ou autre pétale de rose.

VP: Vos trois ingrédients phares?

ML: L’entremet Ispahan est le plus demandé. L’alliance de la rose, du litchi et de la framboise ravit nos clients à merveille.

VP: Votre idée du croquembouche?

ML: Il doit être régulier, avoir une belle couleur caramel, être décoré ici et là de fleur en sucre et surtout être disposé sur un socle en nougatine qui permet de donner de la hauteur à ce gâteau prestigieux. La pâte à chou doit être moelleuse, généreusement garnie de crème à la vanille, ou à la liqueur d’orange. Le caramel doit être suffisamment cuit pour ne pas avoir une trop forte impression de sucre lors de la dégustation.
VP: L’influence de la mode sur vos créations?

ML: La mode oriente souvent nos travaux, surtout pour les grandes fêtes du type Noël ou Saint Valentin…Cette année par exemple, l’exotisme est à l’honneur dans les défilés. C’est pourquoi notre bûche et nos douceurs de Noël seront axées sur cette thématique.

VP:Votre signature?

ML: Les couleurs pastels et féminines, les associations fruits et fleurs et les finitions délicates de nos pâtisseries

Sugar Plum Cake Shop

Recommandé par Martha Stewart, papesse du mariage outre-Atlantique,Sugar Plum Cake Shop est le spécialiste du « Wedding cake ». Cette douceur sucrée venue des US, composée le plus souvent de génoise et de meringue italienne, dont la structure épurée permet toutes les fantaisies stylistiques. Que l’on rêve de gâteaux de mariage colorés, paré de nœuds en pâte d’amandes ou dominés de figurines à l’effigie des mariés…

Vogue Paris: Qu’est-ce qu’un gâteau de mariage réussi ?

Sugar Plum Cake Shop: Un gâteau qui avant tout comble les mariés ! Nous tenons à ce que nos gâteaux soient soignés et aussi beaux que savoureux.

 VP: Vos trois ingrédients phares ?

SPCS: Du bon beurre fermier, des oeufs fermier, une farine de qualité.

 VP: Votre idée du croquembouche ?

SPCS: Nous ne proposons pas de produits de tradition française. Mais nous pouvons combiner le wedding cake américain avec la pâtisserie française en décorant nos gâteaux avec des macarons.

VP: L’influence de la mode sur vos créations?

SPCS: Notre style est très influencé par la mode, les tendances et la pop culture.

Les Fées Pâtissières

Imaginées par Déborah Lévy et Sarah Harb, Les Fées Pâtissières sont surtout connues pour les savoureuses créations taillées pour la bouche qui revisitent tous les incontournables de la pâtisserie (St Honoré, Baba, Opéra…). Formées à Londres et New York, les deux fées proposent également des wedding cakes gourmands, parsemés de fleurs et de rubans. Pour un gâteau de mariage ultra féminin et romantique.

Vogue Paris: Qu’est-ce qu’un gâteau de mariage réussi?

Les Fées Pâtissières: Un gâteau de mariage réussi doit être à la fois somptueux et explosif en bouche. Les invités doivent être époustouflés à la vue du gâteau et séduit par le goût lors de la dégustation.

VP: Vos trois ingrédients phares?

FP: Le goût, l’originalité et pincée de poudre de fée! Un gâteau digne d’un dessert à l’assiette : un biscuit léger, une mousse aérée, un sablé croustillant, une gelée acidulée…

VP:Votre idée du croquembouche?

FP: C’est trop classique, il limite le choix des textures et des saveurs ainsi que la finition.

chez.bogato

Avec sa collection Prestige, la maison Angelina revisite tous ses entremets fétiches en version pièce montée. Cascade de Mont Blanc crémeux, de madeleines dorées ou encore de macarons fruités… le tout décliné selon les envies des mariés. Rencontre avec Christophe Appert, le chef pâtissier de la maison mythique de la rue Rivoli.

Vogue Paris: Qu’est-ce qu’un gâteau de mariage réussi ?

Christophe Appert: Un gâteau de mariage réussi se reconnaît lorsqu’il n’y en a plus à la fin, et que tout le monde en a repris, là on a tout gagné ! Bien sûr lorsqu’on le voit arriver il doit y avoir une certaine magie, un moment d’étonnement et de merveilleux.

 VP: Vos trois ingrédients phares ?

CA: Avant tout, une bonne crème avec une bonne matière grasse (35%), car c’est cela qui retient et développe les saveurs et les parfums, la base de la pâtisserie.Ensuite, un chocolat de qualité provenant d’un bon terroir, comme pour un bon vin. Et, si c’était un fruit, une fraise ou une framboise savoureuses, comme la Gariguette, la Carros, ou la Mara des bois.

VP: Votre idée du croquembouche ?

CA: C’est un gâteau emblématique et incontournable pour un baptême, car il a un côté très familial et reconnu de tous les Français. Il est aussi très ancré dans la gastronomie française. Mais attention, c’est un gâteau qui demande une très grande technique, beaucoup de travail, et si les paramètres ne sont pas respectés, cela peut vite tourner à la catastrophe. Un croquembouche réussi ce sont de bons choux bien cuits, une bonne crème avec du goût et pas trop de caramel.

Angelina

Avec la pâtissière Anaïs Olmer aux commandes, chez.bogato propose des gourmandises spécial jour J twistées d’accent américain. Cupcakes en forme de cœurs, pièces montées façon chessecakes, gâteaux en marshmallows… Une multitude de douceurs pour un mariage très « made in New York ».

Vogue Paris: Qu’est-ce qu’un gâteau de mariage réussi?

Anaïs Olmer: Comme le reste de la fête, un gâteau de mariage réussi doit être à l’image des mariés. Il peut être élégant, poétique, amusant. J’aime qu’il s’intègre à une « sweet table » et proposer à mes clients, non seulement un gâteau mais des biscuits, des bouchées, des bonbons et des petits cadeaux pour les invités, le tout en harmonie.

VP: Vos trois ingrédients phares?

AO: Pour les gâteaux de mariage, la framboise, la vanille de Madagascar, les billes croustillantes de chocolat. Sinon, le chocolat, la cacahuète, le sésame, la fleur de sel.

VP: Votre idée du croquembouche?

AO: Le croquembouche est un peu trop classique pour moi. Les nôtres sont glacés au fondant pour y apporter une touche colorée.

VP: L’influence de la mode sur vos créations?

AO: J’aime la mode. Elle m’inspire car elle est représentative de l’état d’esprit du moment mais surtout parce que la mode est en perpétuelle recherche créative, parfois épurée, parfois totalement excentrique !

VP: Votre signature?

AO: Pas de surenchère ! Je ne suis pas du tout dans la performance technique. Ce que j’aime c’est l’harmonie, les couleurs, les lignes. On me dit souvent que nos gâteaux ont du style et j’en suis ravie. Ce que j’aime c’est à la fois comprendre les attentes des futurs mariés, et rester fidèle à notre style et notre savoir-faire.

Montagnes de choux ultra colorés, pyramides de macarons, wedding cakes à l’américaine, angel cake à la japonaise… Dernier invité à la fête, le néo gâteau de mariage bouscule le genre à coups de modernité. Petit tour des maisons de pâtisserie parisiennes qui jouent le jeu de l’anticlassicisme.

Ladurée

Pièces montées recouvertes de feuilles d’or, entremets rose bonbon, croquembouches au caramel craquant… Quand le roi du macaron met son savoir-faire au service des mariés, cela donne des recettes aussi gourmandes qu’élégantes. Des gâteaux précieux et féminins, dignes des festins sucrés dans le boudoir de Marie-Antoinette…

Vogue Paris: Qu’est-ce qu’un gâteau de mariage réussi?

La Maison Ladurée: C’est avant tout lorsque nous voyons les larges sourires des mariés… Nous savons à cet instant que le gâteau est réussi. C’est un travail de précision et de minutie qui demande beaucoup de rigueur. Chez Ladurée, les gâteaux de mariage sont aériens, légers, de couleurs pastel (rose, ivoire..) ornés de dentelles ou autre pétale de rose.

VP: Vos trois ingrédients phares?

ML: L’entremet Ispahan est le plus demandé. L’alliance de la rose, du litchi et de la framboise ravit nos clients à merveille.

VP: Votre idée du croquembouche?

ML: Il doit être régulier, avoir une belle couleur caramel, être décoré ici et là de fleur en sucre et surtout être disposé sur un socle en nougatine qui permet de donner de la hauteur à ce gâteau prestigieux. La pâte à chou doit être moelleuse, généreusement garnie de crème à la vanille, ou à la liqueur d’orange. Le caramel doit être suffisamment cuit pour ne pas avoir une trop forte impression de sucre lors de la dégustation.
VP: L’influence de la mode sur vos créations?

ML: La mode oriente souvent nos travaux, surtout pour les grandes fêtes du type Noël ou Saint Valentin…Cette année par exemple, l’exotisme est à l’honneur dans les défilés. C’est pourquoi notre bûche et nos douceurs de Noël seront axées sur cette thématique.

VP:Votre signature?

ML: Les couleurs pastels et féminines, les associations fruits et fleurs et les finitions délicates de nos pâtisseries

Sugar Plum Cake Shop

Recommandé par Martha Stewart, papesse du mariage outre-Atlantique,Sugar Plum Cake Shop est le spécialiste du « Wedding cake ». Cette douceur sucrée venue des US, composée le plus souvent de génoise et de meringue italienne, dont la structure épurée permet toutes les fantaisies stylistiques. Que l’on rêve de gâteaux de mariage colorés, paré de nœuds en pâte d’amandes ou dominés de figurines à l’effigie des mariés…

Vogue Paris: Qu’est-ce qu’un gâteau de mariage réussi ?

Sugar Plum Cake Shop: Un gâteau qui avant tout comble les mariés ! Nous tenons à ce que nos gâteaux soient soignés et aussi beaux que savoureux.

 VP: Vos trois ingrédients phares ?

SPCS: Du bon beurre fermier, des oeufs fermier, une farine de qualité.

 VP: Votre idée du croquembouche ?

SPCS: Nous ne proposons pas de produits de tradition française. Mais nous pouvons combiner le wedding cake américain avec la pâtisserie française en décorant nos gâteaux avec des macarons.

VP: L’influence de la mode sur vos créations?

SPCS: Notre style est très influencé par la mode, les tendances et la pop culture.

Les Fées Pâtissières

Imaginées par Déborah Lévy et Sarah Harb, Les Fées Pâtissières sont surtout connues pour les savoureuses créations taillées pour la bouche qui revisitent tous les incontournables de la pâtisserie (St Honoré, Baba, Opéra…). Formées à Londres et New York, les deux fées proposent également des wedding cakes gourmands, parsemés de fleurs et de rubans. Pour un gâteau de mariage ultra féminin et romantique.

Vogue Paris: Qu’est-ce qu’un gâteau de mariage réussi?

Les Fées Pâtissières: Un gâteau de mariage réussi doit être à la fois somptueux et explosif en bouche. Les invités doivent être époustouflés à la vue du gâteau et séduit par le goût lors de la dégustation.

VP: Vos trois ingrédients phares?

FP: Le goût, l’originalité et pincée de poudre de fée! Un gâteau digne d’un dessert à l’assiette : un biscuit léger, une mousse aérée, un sablé croustillant, une gelée acidulée…

VP:Votre idée du croquembouche?

FP: C’est trop classique, il limite le choix des textures et des saveurs ainsi que la finition.

chez.bogato

Avec sa collection Prestige, la maison Angelina revisite tous ses entremets fétiches en version pièce montée. Cascade de Mont Blanc crémeux, de madeleines dorées ou encore de macarons fruités… le tout décliné selon les envies des mariés. Rencontre avec Christophe Appert, le chef pâtissier de la maison mythique de la rue Rivoli.

Vogue Paris: Qu’est-ce qu’un gâteau de mariage réussi ?

Christophe Appert: Un gâteau de mariage réussi se reconnaît lorsqu’il n’y en a plus à la fin, et que tout le monde en a repris, là on a tout gagné ! Bien sûr lorsqu’on le voit arriver il doit y avoir une certaine magie, un moment d’étonnement et de merveilleux.

 VP: Vos trois ingrédients phares ?

CA: Avant tout, une bonne crème avec une bonne matière grasse (35%), car c’est cela qui retient et développe les saveurs et les parfums, la base de la pâtisserie.Ensuite, un chocolat de qualité provenant d’un bon terroir, comme pour un bon vin. Et, si c’était un fruit, une fraise ou une framboise savoureuses, comme la Gariguette, la Carros, ou la Mara des bois.

VP: Votre idée du croquembouche ?

CA: C’est un gâteau emblématique et incontournable pour un baptême, car il a un côté très familial et reconnu de tous les Français. Il est aussi très ancré dans la gastronomie française. Mais attention, c’est un gâteau qui demande une très grande technique, beaucoup de travail, et si les paramètres ne sont pas respectés, cela peut vite tourner à la catastrophe. Un croquembouche réussi ce sont de bons choux bien cuits, une bonne crème avec du goût et pas trop de caramel.

Angelina

Avec la pâtissière Anaïs Olmer aux commandes, chez.bogato propose des gourmandises spécial jour J twistées d’accent américain. Cupcakes en forme de cœurs, pièces montées façon chessecakes, gâteaux en marshmallows… Une multitude de douceurs pour un mariage très « made in New York ».

Vogue Paris: Qu’est-ce qu’un gâteau de mariage réussi?

Anaïs Olmer: Comme le reste de la fête, un gâteau de mariage réussi doit être à l’image des mariés. Il peut être élégant, poétique, amusant. J’aime qu’il s’intègre à une « sweet table » et proposer à mes clients, non seulement un gâteau mais des biscuits, des bouchées, des bonbons et des petits cadeaux pour les invités, le tout en harmonie.

VP: Vos trois ingrédients phares?

AO: Pour les gâteaux de mariage, la framboise, la vanille de Madagascar, les billes croustillantes de chocolat. Sinon, le chocolat, la cacahuète, le sésame, la fleur de sel.

VP: Votre idée du croquembouche?

AO: Le croquembouche est un peu trop classique pour moi. Les nôtres sont glacés au fondant pour y apporter une touche colorée.

VP: L’influence de la mode sur vos créations?

AO: J’aime la mode. Elle m’inspire car elle est représentative de l’état d’esprit du moment mais surtout parce que la mode est en perpétuelle recherche créative, parfois épurée, parfois totalement excentrique !

VP: Votre signature?

AO: Pas de surenchère ! Je ne suis pas du tout dans la performance technique. Ce que j’aime c’est l’harmonie, les couleurs, les lignes. On me dit souvent que nos gâteaux ont du style et j’en suis ravie. Ce que j’aime c’est à la fois comprendre les attentes des futurs mariés, et rester fidèle à notre style et notre savoir-faire.

Montagnes de choux ultra colorés, pyramides de macarons, wedding cakes à l’américaine, angel cake à la japonaise… Dernier invité à la fête, le néo gâteau de mariage bouscule le genre à coups de modernité. Petit tour des maisons de pâtisserie parisiennes qui jouent le jeu de l’anticlassicisme.

Ladurée

Pièces montées recouvertes de feuilles d’or, entremets rose bonbon, croquembouches au caramel craquant… Quand le roi du macaron met son savoir-faire au service des mariés, cela donne des recettes aussi gourmandes qu’élégantes. Des gâteaux précieux et féminins, dignes des festins sucrés dans le boudoir de Marie-Antoinette…

Vogue Paris: Qu’est-ce qu’un gâteau de mariage réussi?

La Maison Ladurée: C’est avant tout lorsque nous voyons les larges sourires des mariés… Nous savons à cet instant que le gâteau est réussi. C’est un travail de précision et de minutie qui demande beaucoup de rigueur. Chez Ladurée, les gâteaux de mariage sont aériens, légers, de couleurs pastel (rose, ivoire..) ornés de dentelles ou autre pétale de rose.

VP: Vos trois ingrédients phares?

ML: L’entremet Ispahan est le plus demandé. L’alliance de la rose, du litchi et de la framboise ravit nos clients à merveille.

VP: Votre idée du croquembouche?

ML: Il doit être régulier, avoir une belle couleur caramel, être décoré ici et là de fleur en sucre et surtout être disposé sur un socle en nougatine qui permet de donner de la hauteur à ce gâteau prestigieux. La pâte à chou doit être moelleuse, généreusement garnie de crème à la vanille, ou à la liqueur d’orange. Le caramel doit être suffisamment cuit pour ne pas avoir une trop forte impression de sucre lors de la dégustation.
VP: L’influence de la mode sur vos créations?

ML: La mode oriente souvent nos travaux, surtout pour les grandes fêtes du type Noël ou Saint Valentin…Cette année par exemple, l’exotisme est à l’honneur dans les défilés. C’est pourquoi notre bûche et nos douceurs de Noël seront axées sur cette thématique.

VP:Votre signature?

ML: Les couleurs pastels et féminines, les associations fruits et fleurs et les finitions délicates de nos pâtisseries

Sugar Plum Cake Shop

Recommandé par Martha Stewart, papesse du mariage outre-Atlantique,Sugar Plum Cake Shop est le spécialiste du « Wedding cake ». Cette douceur sucrée venue des US, composée le plus souvent de génoise et de meringue italienne, dont la structure épurée permet toutes les fantaisies stylistiques. Que l’on rêve de gâteaux de mariage colorés, paré de nœuds en pâte d’amandes ou dominés de figurines à l’effigie des mariés…

Vogue Paris: Qu’est-ce qu’un gâteau de mariage réussi ?

Sugar Plum Cake Shop: Un gâteau qui avant tout comble les mariés ! Nous tenons à ce que nos gâteaux soient soignés et aussi beaux que savoureux.

 VP: Vos trois ingrédients phares ?

SPCS: Du bon beurre fermier, des oeufs fermier, une farine de qualité.

 VP: Votre idée du croquembouche ?

SPCS: Nous ne proposons pas de produits de tradition française. Mais nous pouvons combiner le wedding cake américain avec la pâtisserie française en décorant nos gâteaux avec des macarons.

VP: L’influence de la mode sur vos créations?

SPCS: Notre style est très influencé par la mode, les tendances et la pop culture.

Les Fées Pâtissières

Imaginées par Déborah Lévy et Sarah Harb, Les Fées Pâtissières sont surtout connues pour les savoureuses créations taillées pour la bouche qui revisitent tous les incontournables de la pâtisserie (St Honoré, Baba, Opéra…). Formées à Londres et New York, les deux fées proposent également des wedding cakes gourmands, parsemés de fleurs et de rubans. Pour un gâteau de mariage ultra féminin et romantique.

Vogue Paris: Qu’est-ce qu’un gâteau de mariage réussi?

Les Fées Pâtissières: Un gâteau de mariage réussi doit être à la fois somptueux et explosif en bouche. Les invités doivent être époustouflés à la vue du gâteau et séduit par le goût lors de la dégustation.

VP: Vos trois ingrédients phares?

FP: Le goût, l’originalité et pincée de poudre de fée! Un gâteau digne d’un dessert à l’assiette : un biscuit léger, une mousse aérée, un sablé croustillant, une gelée acidulée…

VP:Votre idée du croquembouche?

FP: C’est trop classique, il limite le choix des textures et des saveurs ainsi que la finition.

chez.bogato

Avec sa collection Prestige, la maison Angelina revisite tous ses entremets fétiches en version pièce montée. Cascade de Mont Blanc crémeux, de madeleines dorées ou encore de macarons fruités… le tout décliné selon les envies des mariés. Rencontre avec Christophe Appert, le chef pâtissier de la maison mythique de la rue Rivoli.

Vogue Paris: Qu’est-ce qu’un gâteau de mariage réussi ?

Christophe Appert: Un gâteau de mariage réussi se reconnaît lorsqu’il n’y en a plus à la fin, et que tout le monde en a repris, là on a tout gagné ! Bien sûr lorsqu’on le voit arriver il doit y avoir une certaine magie, un moment d’étonnement et de merveilleux.

 VP: Vos trois ingrédients phares ?

CA: Avant tout, une bonne crème avec une bonne matière grasse (35%), car c’est cela qui retient et développe les saveurs et les parfums, la base de la pâtisserie.Ensuite, un chocolat de qualité provenant d’un bon terroir, comme pour un bon vin. Et, si c’était un fruit, une fraise ou une framboise savoureuses, comme la Gariguette, la Carros, ou la Mara des bois.

VP: Votre idée du croquembouche ?

CA: C’est un gâteau emblématique et incontournable pour un baptême, car il a un côté très familial et reconnu de tous les Français. Il est aussi très ancré dans la gastronomie française. Mais attention, c’est un gâteau qui demande une très grande technique, beaucoup de travail, et si les paramètres ne sont pas respectés, cela peut vite tourner à la catastrophe. Un croquembouche réussi ce sont de bons choux bien cuits, une bonne crème avec du goût et pas trop de caramel.

Angelina

Avec la pâtissière Anaïs Olmer aux commandes, chez.bogato propose des gourmandises spécial jour J twistées d’accent américain. Cupcakes en forme de cœurs, pièces montées façon chessecakes, gâteaux en marshmallows… Une multitude de douceurs pour un mariage très « made in New York ».

Vogue Paris: Qu’est-ce qu’un gâteau de mariage réussi?

Anaïs Olmer: Comme le reste de la fête, un gâteau de mariage réussi doit être à l’image des mariés. Il peut être élégant, poétique, amusant. J’aime qu’il s’intègre à une « sweet table » et proposer à mes clients, non seulement un gâteau mais des biscuits, des bouchées, des bonbons et des petits cadeaux pour les invités, le tout en harmonie.

VP: Vos trois ingrédients phares?

AO: Pour les gâteaux de mariage, la framboise, la vanille de Madagascar, les billes croustillantes de chocolat. Sinon, le chocolat, la cacahuète, le sésame, la fleur de sel.

VP: Votre idée du croquembouche?

AO: Le croquembouche est un peu trop classique pour moi. Les nôtres sont glacés au fondant pour y apporter une touche colorée.

VP: L’influence de la mode sur vos créations?

AO: J’aime la mode. Elle m’inspire car elle est représentative de l’état d’esprit du moment mais surtout parce que la mode est en perpétuelle recherche créative, parfois épurée, parfois totalement excentrique !

VP: Votre signature?

AO: Pas de surenchère ! Je ne suis pas du tout dans la performance technique. Ce que j’aime c’est l’harmonie, les couleurs, les lignes. On me dit souvent que nos gâteaux ont du style et j’en suis ravie. Ce que j’aime c’est à la fois comprendre les attentes des futurs mariés, et rester fidèle à notre style et notre savoir-faire.

Montagnes de choux ultra colorés, pyramides de macarons, wedding cakes à l’américaine, angel cake à la japonaise… Dernier invité à la fête, le néo gâteau de mariage bouscule le genre à coups de modernité. Petit tour des maisons de pâtisserie parisiennes qui jouent le jeu de l’anticlassicisme.

Ladurée

Pièces montées recouvertes de feuilles d’or, entremets rose bonbon, croquembouches au caramel craquant… Quand le roi du macaron met son savoir-faire au service des mariés, cela donne des recettes aussi gourmandes qu’élégantes. Des gâteaux précieux et féminins, dignes des festins sucrés dans le boudoir de Marie-Antoinette…

Vogue Paris: Qu’est-ce qu’un gâteau de mariage réussi?

La Maison Ladurée: C’est avant tout lorsque nous voyons les larges sourires des mariés… Nous savons à cet instant que le gâteau est réussi. C’est un travail de précision et de minutie qui demande beaucoup de rigueur. Chez Ladurée, les gâteaux de mariage sont aériens, légers, de couleurs pastel (rose, ivoire..) ornés de dentelles ou autre pétale de rose.

VP: Vos trois ingrédients phares?

ML: L’entremet Ispahan est le plus demandé. L’alliance de la rose, du litchi et de la framboise ravit nos clients à merveille.

VP: Votre idée du croquembouche?

ML: Il doit être régulier, avoir une belle couleur caramel, être décoré ici et là de fleur en sucre et surtout être disposé sur un socle en nougatine qui permet de donner de la hauteur à ce gâteau prestigieux. La pâte à chou doit être moelleuse, généreusement garnie de crème à la vanille, ou à la liqueur d’orange. Le caramel doit être suffisamment cuit pour ne pas avoir une trop forte impression de sucre lors de la dégustation.
VP: L’influence de la mode sur vos créations?

ML: La mode oriente souvent nos travaux, surtout pour les grandes fêtes du type Noël ou Saint Valentin…Cette année par exemple, l’exotisme est à l’honneur dans les défilés. C’est pourquoi notre bûche et nos douceurs de Noël seront axées sur cette thématique.

VP:Votre signature?

ML: Les couleurs pastels et féminines, les associations fruits et fleurs et les finitions délicates de nos pâtisseries

Sugar Plum Cake Shop

Recommandé par Martha Stewart, papesse du mariage outre-Atlantique,Sugar Plum Cake Shop est le spécialiste du « Wedding cake ». Cette douceur sucrée venue des US, composée le plus souvent de génoise et de meringue italienne, dont la structure épurée permet toutes les fantaisies stylistiques. Que l’on rêve de gâteaux de mariage colorés, paré de nœuds en pâte d’amandes ou dominés de figurines à l’effigie des mariés…

Vogue Paris: Qu’est-ce qu’un gâteau de mariage réussi ?

Sugar Plum Cake Shop: Un gâteau qui avant tout comble les mariés ! Nous tenons à ce que nos gâteaux soient soignés et aussi beaux que savoureux.

 VP: Vos trois ingrédients phares ?

SPCS: Du bon beurre fermier, des oeufs fermier, une farine de qualité.

 VP: Votre idée du croquembouche ?

SPCS: Nous ne proposons pas de produits de tradition française. Mais nous pouvons combiner le wedding cake américain avec la pâtisserie française en décorant nos gâteaux avec des macarons.

VP: L’influence de la mode sur vos créations?

SPCS: Notre style est très influencé par la mode, les tendances et la pop culture.

Les Fées Pâtissières

Imaginées par Déborah Lévy et Sarah Harb, Les Fées Pâtissières sont surtout connues pour les savoureuses créations taillées pour la bouche qui revisitent tous les incontournables de la pâtisserie (St Honoré, Baba, Opéra…). Formées à Londres et New York, les deux fées proposent également des wedding cakes gourmands, parsemés de fleurs et de rubans. Pour un gâteau de mariage ultra féminin et romantique.

Vogue Paris: Qu’est-ce qu’un gâteau de mariage réussi?

Les Fées Pâtissières: Un gâteau de mariage réussi doit être à la fois somptueux et explosif en bouche. Les invités doivent être époustouflés à la vue du gâteau et séduit par le goût lors de la dégustation.

VP: Vos trois ingrédients phares?

FP: Le goût, l’originalité et pincée de poudre de fée! Un gâteau digne d’un dessert à l’assiette : un biscuit léger, une mousse aérée, un sablé croustillant, une gelée acidulée…

VP:Votre idée du croquembouche?

FP: C’est trop classique, il limite le choix des textures et des saveurs ainsi que la finition.

chez.bogato

Avec sa collection Prestige, la maison Angelina revisite tous ses entremets fétiches en version pièce montée. Cascade de Mont Blanc crémeux, de madeleines dorées ou encore de macarons fruités… le tout décliné selon les envies des mariés. Rencontre avec Christophe Appert, le chef pâtissier de la maison mythique de la rue Rivoli.

Vogue Paris: Qu’est-ce qu’un gâteau de mariage réussi ?

Christophe Appert: Un gâteau de mariage réussi se reconnaît lorsqu’il n’y en a plus à la fin, et que tout le monde en a repris, là on a tout gagné ! Bien sûr lorsqu’on le voit arriver il doit y avoir une certaine magie, un moment d’étonnement et de merveilleux.

 VP: Vos trois ingrédients phares ?

CA: Avant tout, une bonne crème avec une bonne matière grasse (35%), car c’est cela qui retient et développe les saveurs et les parfums, la base de la pâtisserie.Ensuite, un chocolat de qualité provenant d’un bon terroir, comme pour un bon vin. Et, si c’était un fruit, une fraise ou une framboise savoureuses, comme la Gariguette, la Carros, ou la Mara des bois.

VP: Votre idée du croquembouche ?

CA: C’est un gâteau emblématique et incontournable pour un baptême, car il a un côté très familial et reconnu de tous les Français. Il est aussi très ancré dans la gastronomie française. Mais attention, c’est un gâteau qui demande une très grande technique, beaucoup de travail, et si les paramètres ne sont pas respectés, cela peut vite tourner à la catastrophe. Un croquembouche réussi ce sont de bons choux bien cuits, une bonne crème avec du goût et pas trop de caramel.

Angelina

Avec la pâtissière Anaïs Olmer aux commandes, chez.bogato propose des gourmandises spécial jour J twistées d’accent américain. Cupcakes en forme de cœurs, pièces montées façon chessecakes, gâteaux en marshmallows… Une multitude de douceurs pour un mariage très « made in New York ».

Vogue Paris: Qu’est-ce qu’un gâteau de mariage réussi?

Anaïs Olmer: Comme le reste de la fête, un gâteau de mariage réussi doit être à l’image des mariés. Il peut être élégant, poétique, amusant. J’aime qu’il s’intègre à une « sweet table » et proposer à mes clients, non seulement un gâteau mais des biscuits, des bouchées, des bonbons et des petits cadeaux pour les invités, le tout en harmonie.

VP: Vos trois ingrédients phares?

AO: Pour les gâteaux de mariage, la framboise, la vanille de Madagascar, les billes croustillantes de chocolat. Sinon, le chocolat, la cacahuète, le sésame, la fleur de sel.

VP: Votre idée du croquembouche?

AO: Le croquembouche est un peu trop classique pour moi. Les nôtres sont glacés au fondant pour y apporter une touche colorée.

VP: L’influence de la mode sur vos créations?

AO: J’aime la mode. Elle m’inspire car elle est représentative de l’état d’esprit du moment mais surtout parce que la mode est en perpétuelle recherche créative, parfois épurée, parfois totalement excentrique !

VP: Votre signature?

AO: Pas de surenchère ! Je ne suis pas du tout dans la performance technique. Ce que j’aime c’est l’harmonie, les couleurs, les lignes. On me dit souvent que nos gâteaux ont du style et j’en suis ravie. Ce que j’aime c’est à la fois comprendre les attentes des futurs mariés, et rester fidèle à notre style et notre savoir-faire.

Montagnes de choux ultra colorés, pyramides de macarons, wedding cakes à l’américaine, angel cake à la japonaise… Dernier invité à la fête, le néo gâteau de mariage bouscule le genre à coups de modernité. Petit tour des maisons de pâtisserie parisiennes qui jouent le jeu de l’anticlassicisme.

Ladurée

Pièces montées recouvertes de feuilles d’or, entremets rose bonbon, croquembouches au caramel craquant… Quand le roi du macaron met son savoir-faire au service des mariés, cela donne des recettes aussi gourmandes qu’élégantes. Des gâteaux précieux et féminins, dignes des festins sucrés dans le boudoir de Marie-Antoinette…

Vogue Paris: Qu’est-ce qu’un gâteau de mariage réussi?

La Maison Ladurée: C’est avant tout lorsque nous voyons les larges sourires des mariés… Nous savons à cet instant que le gâteau est réussi. C’est un travail de précision et de minutie qui demande beaucoup de rigueur. Chez Ladurée, les gâteaux de mariage sont aériens, légers, de couleurs pastel (rose, ivoire..) ornés de dentelles ou autre pétale de rose.

VP: Vos trois ingrédients phares?

ML: L’entremet Ispahan est le plus demandé. L’alliance de la rose, du litchi et de la framboise ravit nos clients à merveille.

VP: Votre idée du croquembouche?

ML: Il doit être régulier, avoir une belle couleur caramel, être décoré ici et là de fleur en sucre et surtout être disposé sur un socle en nougatine qui permet de donner de la hauteur à ce gâteau prestigieux. La pâte à chou doit être moelleuse, généreusement garnie de crème à la vanille, ou à la liqueur d’orange. Le caramel doit être suffisamment cuit pour ne pas avoir une trop forte impression de sucre lors de la dégustation.
VP: L’influence de la mode sur vos créations?

ML: La mode oriente souvent nos travaux, surtout pour les grandes fêtes du type Noël ou Saint Valentin…Cette année par exemple, l’exotisme est à l’honneur dans les défilés. C’est pourquoi notre bûche et nos douceurs de Noël seront axées sur cette thématique.

VP:Votre signature?

ML: Les couleurs pastels et féminines, les associations fruits et fleurs et les finitions délicates de nos pâtisseries

Sugar Plum Cake Shop

Recommandé par Martha Stewart, papesse du mariage outre-Atlantique,Sugar Plum Cake Shop est le spécialiste du « Wedding cake ». Cette douceur sucrée venue des US, composée le plus souvent de génoise et de meringue italienne, dont la structure épurée permet toutes les fantaisies stylistiques. Que l’on rêve de gâteaux de mariage colorés, paré de nœuds en pâte d’amandes ou dominés de figurines à l’effigie des mariés…

Vogue Paris: Qu’est-ce qu’un gâteau de mariage réussi ?

Sugar Plum Cake Shop: Un gâteau qui avant tout comble les mariés ! Nous tenons à ce que nos gâteaux soient soignés et aussi beaux que savoureux.

 VP: Vos trois ingrédients phares ?

SPCS: Du bon beurre fermier, des oeufs fermier, une farine de qualité.

 VP: Votre idée du croquembouche ?

SPCS: Nous ne proposons pas de produits de tradition française. Mais nous pouvons combiner le wedding cake américain avec la pâtisserie française en décorant nos gâteaux avec des macarons.

VP: L’influence de la mode sur vos créations?

SPCS: Notre style est très influencé par la mode, les tendances et la pop culture.

Les Fées Pâtissières

Imaginées par Déborah Lévy et Sarah Harb, Les Fées Pâtissières sont surtout connues pour les savoureuses créations taillées pour la bouche qui revisitent tous les incontournables de la pâtisserie (St Honoré, Baba, Opéra…). Formées à Londres et New York, les deux fées proposent également des wedding cakes gourmands, parsemés de fleurs et de rubans. Pour un gâteau de mariage ultra féminin et romantique.

Vogue Paris: Qu’est-ce qu’un gâteau de mariage réussi?

Les Fées Pâtissières: Un gâteau de mariage réussi doit être à la fois somptueux et explosif en bouche. Les invités doivent être époustouflés à la vue du gâteau et séduit par le goût lors de la dégustation.

VP: Vos trois ingrédients phares?

FP: Le goût, l’originalité et pincée de poudre de fée! Un gâteau digne d’un dessert à l’assiette : un biscuit léger, une mousse aérée, un sablé croustillant, une gelée acidulée…

VP:Votre idée du croquembouche?

FP: C’est trop classique, il limite le choix des textures et des saveurs ainsi que la finition.

chez.bogato

Avec sa collection Prestige, la maison Angelina revisite tous ses entremets fétiches en version pièce montée. Cascade de Mont Blanc crémeux, de madeleines dorées ou encore de macarons fruités… le tout décliné selon les envies des mariés. Rencontre avec Christophe Appert, le chef pâtissier de la maison mythique de la rue Rivoli.

Vogue Paris: Qu’est-ce qu’un gâteau de mariage réussi ?

Christophe Appert: Un gâteau de mariage réussi se reconnaît lorsqu’il n’y en a plus à la fin, et que tout le monde en a repris, là on a tout gagné ! Bien sûr lorsqu’on le voit arriver il doit y avoir une certaine magie, un moment d’étonnement et de merveilleux.

 VP: Vos trois ingrédients phares ?

CA: Avant tout, une bonne crème avec une bonne matière grasse (35%), car c’est cela qui retient et développe les saveurs et les parfums, la base de la pâtisserie.Ensuite, un chocolat de qualité provenant d’un bon terroir, comme pour un bon vin. Et, si c’était un fruit, une fraise ou une framboise savoureuses, comme la Gariguette, la Carros, ou la Mara des bois.

VP: Votre idée du croquembouche ?

CA: C’est un gâteau emblématique et incontournable pour un baptême, car il a un côté très familial et reconnu de tous les Français. Il est aussi très ancré dans la gastronomie française. Mais attention, c’est un gâteau qui demande une très grande technique, beaucoup de travail, et si les paramètres ne sont pas respectés, cela peut vite tourner à la catastrophe. Un croquembouche réussi ce sont de bons choux bien cuits, une bonne crème avec du goût et pas trop de caramel.

Angelina

Avec la pâtissière Anaïs Olmer aux commandes, chez.bogato propose des gourmandises spécial jour J twistées d’accent américain. Cupcakes en forme de cœurs, pièces montées façon chessecakes, gâteaux en marshmallows… Une multitude de douceurs pour un mariage très « made in New York ».

Vogue Paris: Qu’est-ce qu’un gâteau de mariage réussi?

Anaïs Olmer: Comme le reste de la fête, un gâteau de mariage réussi doit être à l’image des mariés. Il peut être élégant, poétique, amusant. J’aime qu’il s’intègre à une « sweet table » et proposer à mes clients, non seulement un gâteau mais des biscuits, des bouchées, des bonbons et des petits cadeaux pour les invités, le tout en harmonie.

VP: Vos trois ingrédients phares?

AO: Pour les gâteaux de mariage, la framboise, la vanille de Madagascar, les billes croustillantes de chocolat. Sinon, le chocolat, la cacahuète, le sésame, la fleur de sel.

VP: Votre idée du croquembouche?

AO: Le croquembouche est un peu trop classique pour moi. Les nôtres sont glacés au fondant pour y apporter une touche colorée.

VP: L’influence de la mode sur vos créations?

AO: J’aime la mode. Elle m’inspire car elle est représentative de l’état d’esprit du moment mais surtout parce que la mode est en perpétuelle recherche créative, parfois épurée, parfois totalement excentrique !

VP: Votre signature?

AO: Pas de surenchère ! Je ne suis pas du tout dans la performance technique. Ce que j’aime c’est l’harmonie, les couleurs, les lignes. On me dit souvent que nos gâteaux ont du style et j’en suis ravie. Ce que j’aime c’est à la fois comprendre les attentes des futurs mariés, et rester fidèle à notre style et notre savoir-faire.

Montagnes de choux ultra colorés, pyramides de macarons, wedding cakes à l’américaine, angel cake à la japonaise… Dernier invité à la fête, le néo gâteau de mariage bouscule le genre à coups de modernité. Petit tour des maisons de pâtisserie parisiennes qui jouent le jeu de l’anticlassicisme.

Ladurée

Pièces montées recouvertes de feuilles d’or, entremets rose bonbon, croquembouches au caramel craquant… Quand le roi du macaron met son savoir-faire au service des mariés, cela donne des recettes aussi gourmandes qu’élégantes. Des gâteaux précieux et féminins, dignes des festins sucrés dans le boudoir de Marie-Antoinette…

Vogue Paris: Qu’est-ce qu’un gâteau de mariage réussi?

La Maison Ladurée: C’est avant tout lorsque nous voyons les larges sourires des mariés… Nous savons à cet instant que le gâteau est réussi. C’est un travail de précision et de minutie qui demande beaucoup de rigueur. Chez Ladurée, les gâteaux de mariage sont aériens, légers, de couleurs pastel (rose, ivoire..) ornés de dentelles ou autre pétale de rose.

VP: Vos trois ingrédients phares?

ML: L’entremet Ispahan est le plus demandé. L’alliance de la rose, du litchi et de la framboise ravit nos clients à merveille.

VP: Votre idée du croquembouche?

ML: Il doit être régulier, avoir une belle couleur caramel, être décoré ici et là de fleur en sucre et surtout être disposé sur un socle en nougatine qui permet de donner de la hauteur à ce gâteau prestigieux. La pâte à chou doit être moelleuse, généreusement garnie de crème à la vanille, ou à la liqueur d’orange. Le caramel doit être suffisamment cuit pour ne pas avoir une trop forte impression de sucre lors de la dégustation.
VP: L’influence de la mode sur vos créations?

ML: La mode oriente souvent nos travaux, surtout pour les grandes fêtes du type Noël ou Saint Valentin…Cette année par exemple, l’exotisme est à l’honneur dans les défilés. C’est pourquoi notre bûche et nos douceurs de Noël seront axées sur cette thématique.

VP:Votre signature?

ML: Les couleurs pastels et féminines, les associations fruits et fleurs et les finitions délicates de nos pâtisseries

Sugar Plum Cake Shop

Recommandé par Martha Stewart, papesse du mariage outre-Atlantique,Sugar Plum Cake Shop est le spécialiste du « Wedding cake ». Cette douceur sucrée venue des US, composée le plus souvent de génoise et de meringue italienne, dont la structure épurée permet toutes les fantaisies stylistiques. Que l’on rêve de gâteaux de mariage colorés, paré de nœuds en pâte d’amandes ou dominés de figurines à l’effigie des mariés…

Vogue Paris: Qu’est-ce qu’un gâteau de mariage réussi ?

Sugar Plum Cake Shop: Un gâteau qui avant tout comble les mariés ! Nous tenons à ce que nos gâteaux soient soignés et aussi beaux que savoureux.

 VP: Vos trois ingrédients phares ?

SPCS: Du bon beurre fermier, des oeufs fermier, une farine de qualité.

 VP: Votre idée du croquembouche ?

SPCS: Nous ne proposons pas de produits de tradition française. Mais nous pouvons combiner le wedding cake américain avec la pâtisserie française en décorant nos gâteaux avec des macarons.

VP: L’influence de la mode sur vos créations?

SPCS: Notre style est très influencé par la mode, les tendances et la pop culture.

Les Fées Pâtissières

Imaginées par Déborah Lévy et Sarah Harb, Les Fées Pâtissières sont surtout connues pour les savoureuses créations taillées pour la bouche qui revisitent tous les incontournables de la pâtisserie (St Honoré, Baba, Opéra…). Formées à Londres et New York, les deux fées proposent également des wedding cakes gourmands, parsemés de fleurs et de rubans. Pour un gâteau de mariage ultra féminin et romantique.

Vogue Paris: Qu’est-ce qu’un gâteau de mariage réussi?

Les Fées Pâtissières: Un gâteau de mariage réussi doit être à la fois somptueux et explosif en bouche. Les invités doivent être époustouflés à la vue du gâteau et séduit par le goût lors de la dégustation.

VP: Vos trois ingrédients phares?

FP: Le goût, l’originalité et pincée de poudre de fée! Un gâteau digne d’un dessert à l’assiette : un biscuit léger, une mousse aérée, un sablé croustillant, une gelée acidulée…

VP:Votre idée du croquembouche?

FP: C’est trop classique, il limite le choix des textures et des saveurs ainsi que la finition.

chez.bogato

Avec sa collection Prestige, la maison Angelina revisite tous ses entremets fétiches en version pièce montée. Cascade de Mont Blanc crémeux, de madeleines dorées ou encore de macarons fruités… le tout décliné selon les envies des mariés. Rencontre avec Christophe Appert, le chef pâtissier de la maison mythique de la rue Rivoli.

Vogue Paris: Qu’est-ce qu’un gâteau de mariage réussi ?

Christophe Appert: Un gâteau de mariage réussi se reconnaît lorsqu’il n’y en a plus à la fin, et que tout le monde en a repris, là on a tout gagné ! Bien sûr lorsqu’on le voit arriver il doit y avoir une certaine magie, un moment d’étonnement et de merveilleux.

 VP: Vos trois ingrédients phares ?

CA: Avant tout, une bonne crème avec une bonne matière grasse (35%), car c’est cela qui retient et développe les saveurs et les parfums, la base de la pâtisserie.Ensuite, un chocolat de qualité provenant d’un bon terroir, comme pour un bon vin. Et, si c’était un fruit, une fraise ou une framboise savoureuses, comme la Gariguette, la Carros, ou la Mara des bois.

VP: Votre idée du croquembouche ?

CA: C’est un gâteau emblématique et incontournable pour un baptême, car il a un côté très familial et reconnu de tous les Français. Il est aussi très ancré dans la gastronomie française. Mais attention, c’est un gâteau qui demande une très grande technique, beaucoup de travail, et si les paramètres ne sont pas respectés, cela peut vite tourner à la catastrophe. Un croquembouche réussi ce sont de bons choux bien cuits, une bonne crème avec du goût et pas trop de caramel.

Angelina

Avec la pâtissière Anaïs Olmer aux commandes, chez.bogato propose des gourmandises spécial jour J twistées d’accent américain. Cupcakes en forme de cœurs, pièces montées façon chessecakes, gâteaux en marshmallows… Une multitude de douceurs pour un mariage très « made in New York ».

Vogue Paris: Qu’est-ce qu’un gâteau de mariage réussi?

Anaïs Olmer: Comme le reste de la fête, un gâteau de mariage réussi doit être à l’image des mariés. Il peut être élégant, poétique, amusant. J’aime qu’il s’intègre à une « sweet table » et proposer à mes clients, non seulement un gâteau mais des biscuits, des bouchées, des bonbons et des petits cadeaux pour les invités, le tout en harmonie.

VP: Vos trois ingrédients phares?

AO: Pour les gâteaux de mariage, la framboise, la vanille de Madagascar, les billes croustillantes de chocolat. Sinon, le chocolat, la cacahuète, le sésame, la fleur de sel.

VP: Votre idée du croquembouche?

AO: Le croquembouche est un peu trop classique pour moi. Les nôtres sont glacés au fondant pour y apporter une touche colorée.

VP: L’influence de la mode sur vos créations?

AO: J’aime la mode. Elle m’inspire car elle est représentative de l’état d’esprit du moment mais surtout parce que la mode est en perpétuelle recherche créative, parfois épurée, parfois totalement excentrique !

VP: Votre signature?

AO: Pas de surenchère ! Je ne suis pas du tout dans la performance technique. Ce que j’aime c’est l’harmonie, les couleurs, les lignes. On me dit souvent que nos gâteaux ont du style et j’en suis ravie. Ce que j’aime c’est à la fois comprendre les attentes des futurs mariés, et rester fidèle à notre style et notre savoir-faire.

SHARE