in

Le guide ultime de la CBI Portugieser

Au début des années 1930, les choses ne semblaient pas aussi belles pour l’industrie horlogère. Les exportations ont fortement diminué entre 1929 et 1932 sous l’effet dévastateur de la Grande Dépression. Pour les marques horlogères qui voulaient s'adapter ou mourir.

Pour éviter cela, à la fin des années 1930, IWC tentait désespérément de trouver d’autres marchés européens pour distribuer ses montres. Entrez dans le désormais légendaire Rodrigues et Antonio Teixera du Portugal avec une demande bien précise: les Portugais semblaient exprimer un désir plutôt avant-gardiste de posséder une grande montre-bracelet avec toute la précision d'une montre de poche.

Pour répondre à leurs appels – et à beaucoup d’autres -, les horlogers de IWC ont imaginé le Mod.228 (qui a par la suite été renommé le portugais, avant d’être renommé encore Portugieser). La famille Portugieser, qui figure aujourd’hui parmi les collections les plus appréciées d’IWC aux côtés de ses montres pilotes, propose certaines des prises les plus incroyablement élégantes et sophistiquées qui soient. Vous cherchez une nouvelle pièce d'héritage? Pas par ici, monsieur.

L'histoire de la CBI Portugieser

Portugieser (le nom a été changé de portugais à portugais en 2015, mais toutes les montres ont désormais adopté rétrospectivement le sigle allemand), la production a été interrompue par la Seconde Guerre mondiale et la distribution au Portugal a été interrompue. L’un des principaux marchés d’IWC est devenu l’Europe de l’Est et c’est seulement dans les années 50 que sa nouvelle ligne de montres a trouvé son public cible au Portugal. Cependant, quand il en est finalement arrivé là, ce n’était pas un énorme succès et dans les années 1970, il était déjà en train de disparaître.

"IWC a toujours été en avance sur le jeu", déclare Justin Koullapis, restaurateur de montres et partenaire au London Watch Club, un distributeur renommé de montres vintage et rares. "Cependant, à l'époque (il a été introduit), le Portugais était bien plus grand que ce à quoi les gens étaient habitués et il a fallu un certain temps pour que le marché rattrape ce groupe de personnes qui étaient vraiment pionnières."

Montre IWC Portuguese 1954 Ref.325
IWC Portuguese 1954 Ref.325

La Ref.325, comme on l'appelait encore, a connu quelques rebondissements dans les années 70, mais la crise du quartz des années 80 a presque conduit IWC à abandonner le marché des montres-bracelets pour devenir un fabricant de montres de poche de niche.

«Vous devez vous rappeler, explique Koullapis, que dans les années 1960 et 1970, tout était axé sur le raffinement, c'est-à-dire sur les petites montres. Puis, au moment où vous arrivez aux années 1980, la production de mouvements est en chute libre et les marques s’appuyaient sur des mouvements génériques et fabriquaient des montres à la mesure de leur taille. »Le Portugal était donc à l’heure actuelle au mauvais endroit.

Puis, en 1993, à l'occasion du 125e anniversaire de la marque de montres de luxe, il a été ramené à la vie. En plus de la police de caractères numérique, il s’agissait de la même montre que celle demandée par les frères Teixera dans les années 1930; elle contenait même un mouvement – calibre 9828 – basé sur l'original de la montre de poche. Dire que ce serait plus populaire cette fois-ci serait un euphémisme.

Itérations modernes

Après l'édition anniversaire de 1993, deux ans plus tard, le Portugais remportait une répétition minute et s'associait à un chronographe rattrapante. Puis, en 1998, IWC a lancé le Portugieser Chronograph Ref. 3714. Considéré par beaucoup comme le choix définitif et le plus convoité de la gamme, il s’agit de l’un des modèles les plus réussis après une crise de Quartz.

IWC Portugieser Chronographs
IWC Portugieser Chronographs

Toutefois, elle n’est devenue une collection cohérente qu’en 2000 avec la sortie du Portugieser 2000. Cette montre, ou plus précisément le Calibre 5000 sous le capot, a marqué le redémarrage du développement du mouvement horloger interne de la CBI. Il a également ramené le légendaire système d’enroulement Pellaton de IWC. Breveté en 1946 et achevé en 1950, il a été inventé par le directeur technique de l'époque, Albert Pellaton, et utilise des cliquets (levier à bec qui, lorsqu'il est activé par un ressort, s'engrène avec les dents d'une roue) – plutôt que par engrenage direct. entre le rotor et le canon. Lors de la refonte du millénaire, un deuxième cliquet a été ajouté pour aider à «tirer» l’énorme baril de ressort nécessaire à la réserve de marche de 8 jours.

En 2015, l'ensemble de la collection a été retravaillé et près d'une douzaine de nouveaux modèles ont été ajoutés, ainsi que trois nouveaux mouvements. Plusieurs des modèles comportaient également un nouveau verre saphir en forme de dôme. En 2018, un tourbillon à force constante a été lancé pour célébrer le 150e anniversaire de la marque. Des traitements ont également été organisés pour les calendriers perpétuel: tourbillon, calendrier perpétuel, chronographe et remontage manuel 8 jours. avec de nouveaux mouvements et configurations de complication.

Montre IWC Portugieser Constant-Force Tourbillon Edition 150 Ans
Portugieser Constant-Force Tourbillon Edition «150 ans»

La conception

À l’origine, les caractéristiques du Portugieser étaient un cadran épuré, des chiffres arabes dans une police de style Art Déco, un sous-cadran surdimensionné à six heures et une fine lunette. Cependant, la Réf. 325 ont eu plusieurs itérations. Les cadrans peuvent être noirs ou argentés, les chiffres romains ou arabes et le design sont passés d’Art Déco à un style plus Bauhaus.

Désormais, ses caractéristiques sont les chiffres arabes de style déco, de fines aiguilles de feuille et un anneau de chapitre de style voie ferrée. Les cadrans se sentent toujours volumineux, même en cas de complications multiples, et le boîtier n’est jamais autre chose que surdimensionné.

Comment le porter

IWC n'a pas hésité à se positionner comme la seule marque dont un homme ait besoin. Pour les occasions habillées, vous avez le Portofino; L'Ingenieur est votre montre-outil, l'Aquatimer répond à tous vos besoins en matière de montre de plongée et la Portugieser est le classique du quotidien, ce qui signifie qu'il n'y a vraiment pas de mauvaise façon de la porter.

Ce devrait être un garde-temps qui élève sans effort vos tenues du piéton. Pourtant, son design sobre garantit qu’il ne dominera jamais un regard et n’attira pas l’attention indésirable des passants. Cela dit, nous n’allons probablement pas le porter avec un short de bain – conservez votre Aquatimer pour cela.

Itérations portugaises

Le modèle immédiatement reconnaissable d’IWC a engendré de nombreuses itérations au fil des ans, allant de simples pièces de l’heure aux tourbillons très complexes, en passant par une pièce extrêmement rare qui affiche le ciel nocturne sur son fond. Voici les meilleurs.

Automatique

C'est le Portugieser original. Son cadran a des échos de l'original des années 1930; Il contient l’anneau du chapitre de la voie de chemin de fer, les chiffres arabes appliqués, les aiguilles de la feuille. Si nous jouions au bingo IWC Portugieser, nous crierions «maison» à l’heure actuelle.

Il possède même le système d’enroulement Pellaton, qui se traduit par une réserve de marche de 7 jours, visible à travers le fond du boîtier en saphir. Si vous voulez l’exemple ultime, non seulement de cette collection, mais aussi de tout ce qui concerne IWC, ne cherchez pas plus loin que cette rondelle de 42,3 mm de beauté.

CLIQUEZ POUR VOIR PLUS

PORTUGIESER AUTOMATIQUE

Chronographe

La montre généralement considérée comme le meilleur design issu d'une crise post-quartz suisse, c'est aussi la Portugieser la plus raffinée de la collection. C’est un diamètre modeste de 40,9 mm, ce qui le rend idéal pour les poignets plus fins; a un cadran joliment agencé et est certainement à la fin plus habillée du spectre des montres de sport.

Il existe d’autres options, mais vous seriez un fou de ne pas opter pour le cadran bleu; c’est le dernier mot de l’élégance quotidienne.

CLIQUEZ POUR VOIR PLUS

ÉDITION DE CHRONOGRAPHE EN PORTUGIESER 150 ANS

Chronographe classique

Ceci est une montre de sport à son plus chic. Avoir le compteur de chronographe à 12 est une touche intéressante, tandis que le calibre interne 89361 qui l’alimente permet la lecture de temps arrêtés allant jusqu’à 12 heures. La combinaison classique de chiffres bleutés et d'aiguilles et d'un cadran lisse argenté plaqué est résolument stylée, ce qui en fait la montre idéale au quotidien.

CLIQUEZ POUR VOIR PLUS

PORTUGIESER CHRONOGRAPH CLASSIC

Yacht Club Chrono

La plus sportive des Portugais, voici une montre qui réussit à être à la fois pratique et esthétique. Outre un chronographe à retour rapide, il est également doté d'une échelle au quart de seconde, ce qui vous permet de mesurer des temps d'arrêt courts, ainsi qu'un affichage analogique du sous-cadran pour des temps d'arrêt plus longs. C'est la seule itération à avoir des index et des mains luminescents et, pour souligner ses qualités sportives, elle est livrée sur un bracelet en caoutchouc plutôt que sur du cuir plus traditionnel.

CLIQUEZ POUR VOIR PLUS

CHRONOGRAPHE PORTUGIESER YACHT CLUB

Calendrier annuel

Pour certains, la décision d'afficher le mois, la date et le jour dans trois fenêtres distinctes donnerait une montre qui semble trop lourde et un design un peu maladroit. Cependant, IWC a réussi à le faire et ce n’est pas seulement une beauté, il a aussi des cerveaux.

Son mécanisme d'avance prend automatiquement en compte la durée de chaque mois et ne nécessite donc qu'une correction manuelle via la couronne une fois par an à la fin du mois de février. Ses cornes incurvées lui permettent de rester près du poignet et son fond en saphir vous permet d'admirer le calibre 52850 de la société dans toute sa splendeur.

CLIQUEZ POUR VOIR PLUS

CALENDRIER ANNUEL PORTUGIESER

Calendrier perpétuel

La première chose que vous remarquez à propos de ce calendrier perpétuel est la phase de lune presque inspirée du Bauhaus. Il s’agit d’un affichage à double lune qui diverge d’un jour sur 577,5 ans et montre l’état du corps céleste dans les hémisphères nord et sud. Nous ne serions pas très heureux de cette complication en soi, mais IWC a également ajouté un calendrier perpétuel et a néanmoins réussi à donner au cadran un air relativement épuré.

Grâce au mouvement, qui appartient à la famille 52000, il dure sept jours et est livré avec le système d’enroulement Pellaton, qui est prisé. D'autres couleurs sont disponibles, mais le cadran gris ardoise associé à des allures de boîtier en or rouge offre les plus hauts niveaux de sophistication rétro.

CLIQUEZ POUR VOIR PLUS

PORTUGIESER CALENDRIER PERPETUEL EDITION 150 ANS

Calendrier perpétuel numérique Date-Mois

Un peu plus occupé en numérotation que le portugais habituel, cette version bourrée de complications ne semble toujours pas encombrée grâce aux trois millimètres supplémentaires ajoutés au diamètre du boîtier, ce qui signifie qu’à 45 mm, elle n’est peut-être pas adaptée au poignet de tout le monde.

Un calendrier perpétuel qui n’a pas besoin d’être corrigé avant 2100, un chronographe à retour rapide et une grande date numérique et un affichage de l’année bissextile sont regroupés dans ce cadre plus complet. Comme tout cela est alimenté par le mouvement interne 89801, vous bénéficiez également du légendaire système à double cliquet.

CLIQUEZ POUR VOIR PLUS

PORTUGIESER CALENDRIER PERPETUEL NUMERIQUE DATE-MOIS

Tourbillon Remontage manuel

Si vous voulez que quelque chose vienne perturber la symétrie placide d’un cadran portugais, ce pourrait aussi bien être un tourbillon. Exceptionnellement fixé à 9 heures, c’est un rappel que IWC a de sérieux problèmes d’horlogerie dans ses rangs. Il est livré avec un cadran blanc et un boîtier en or rouge, mais le choix vestimentaire est cette version en or gris et blanc. Le bracelet en cuir Santoni est un avantage supplémentaire.

CLIQUEZ POUR VOIR PLUS

PORTUGIESER TOURBILLON À LA MAIN

Répétition minute

Compte tenu de sa nature un peu sophistiquée, on ne trouve généralement pas de répétition à la minute dans un boîtier aussi contemporain. Même la diapositive répétitive, visible sur le boîtier entre 10 et 8, est un exercice d'une simplicité élégante. Il est propulsé par le calibre 98950, qui est un mouvement de montre de poche chasseur IWC a fait ses débuts dans les années 1930.

CLIQUEZ POUR VOIR PLUS

RÉPÉTITEUR MINUTE PORTUGIESER

Tourbillon Mystère Rétrograde

En dépit de sa réputation de simplicité, le Portugieser est également le lieu où IWC peut montrer ses côtelettes horlogères, ce qui explique cette pièce étonnante. En son cœur, ou plutôt à midi, se trouve un tourbillon volant, composé de 82 pièces époustouflantes, qui semble flotter dans son espace.

La date rétrograde est une touche fantaisiste, alors que la réserve de marche de sept jours signifie qu’il ne devrait pas y avoir de problème pour obtenir la date exacte lorsque vous la remettez en place.

CLIQUEZ POUR VOIR PLUS

PORTUGIESER TOURBILLON MYSTÈRE RÉTROGRADE

Grande Complication

Comme son nom l'indique, cette montre regorge de poids horloger. Il existe un calendrier perpétuel précis jusqu’à 2499 (avec seulement trois réglages à effectuer en 2100, 2200 et 2300), une répétition minutes, une phase de lune et un chronographe avec 659 pièces mécaniques permettant un total de 20 fonctions possibles. Tout cela se passe grâce au calibre 79091.

Lancé en 1991, il repose sur une base Valjoux 7750, dotée d’un calendrier interne et de modules de répétition des minutes.

CLIQUEZ POUR VOIR PLUS

PORTUGIESER GRANDE COMPLICATION

Sidérale Scafusia

Pour être honnête, ce membre de la famille Portugieser ne sera probablement pas sur le marché, mais cela ne signifie pas que vous ne pouvez pas vous en émerveiller, car c’est vraiment IWC qui met tous ses jouets dans une montre.

Outre un tourbillon à force constante et une réserve de marche de 96 heures, il indique également le temps sidéral – temps calculé en fonction du mouvement de la Terre par rapport à d'autres étoiles lointaines plutôt que par rapport au Soleil. Cependant, c’est l’inverse qui est vraiment spécial.

À l'aide d'un emplacement spécifié par le propriétaire, IWC crée un disque tournant dans le ciel nocturne montrant plus de 500 étoiles et constellations en corrélation avec ce que l'on verrait dans la vie réelle. En tenant compte de l'heure d'été et de l'heure d'hiver, la montre affiche également l'heure du lever et du coucher du soleil, l'heure sidérale et un calendrier perpétuel avec les années bissextiles. C'est moins une montre et plus une œuvre d'art.

CLIQUEZ POUR VOIR PLUS

PORTUGIESER SIDÉRALE SCAFUSIA

En savoir plus sur iwc.com


What do you think?

23 points
Upvote Downvote

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Alice P.

Written by Alice P.

Alice is an aspiring writer and student who originates from Hong Kong but lives in Paris.